Salut les Rêveurs !

Alors, votre manuscrit est enfin prêt et vous voulez le faire publier ? Vous avez opté pour l’auto-édition mais une grande question vous assaille. Dois-je me débrouiller seul de A à Z ou passer par une plateforme d’auto-édition ? Pour bien choisir, vous devez d’abord cerner vos besoins, votre but, et vos compétences.

Publier un livre de nos jours, c’est comme partir en voyage. Il y a beaucoup d’itinéraires possibles pour atteindre la même destination, à vous de choisir ce qui vous correspond le mieux.

Tout d’abord, l’auto-édition en solo, à la dure, à l’ancienne ! Si vous optez pour cette voix, vous avez d’ores et déjà tout mon respect, mais ce sera rude et vous devrez avoir plusieurs cordes à votre arc. Faisons un petit récapitulatif des étapes clefs pour publier un livre.

  • La création d’une couverture : Si en plus d’être auteur, vous êtes un as du crayon, ou un monstre des arts graphiques, alors cette étape vous plaira autant que la rédaction du manuscrit. Vous pouvez aussi réutiliser et modifier les images sous licence CC0 (Creatives Commons Zero) c’est à dire libre de droits, c’est le cas des artworks en tête d’article sur ce Blog. Google Image possède une option dans l’onglet outils/droits d’usages, qui vous permettra de filtrer vos recherches. Sinon il y a aussi Pixabay.
  • La conversion : Il faudra mettre en page et convertir votre fichier texte en format Epub, mobi, pour les liseuses. De nombreux logiciels peuvent s’en charger, comme Icecream PDF Converter, Word to ePub Converter (gratuit), ou bien Calibre (payant mais très fourni).
  • L’immatriculation : Avant de diffuser votre livre, pensez à l’enregistrer auprès de la bibliothèque national de France qui vous fournira un ISBN (International Standard Book Number) et protégera vos droits pour les 70 années à venir. Je vous conseille de bien lire ce lien pour tout comprendre sur le Dépôt légal des livres .
  • La diffusion : Votre meilleur ami c’est Amazon grâce à Kindle Direct Publishing qui vous permettra, en plus de toucher un vaste lectorat, d’éditer des versions brochées facilement. Vous pouvez aussi l’inscrire sur Google Play pour atteindre les utilisateurs d’Android.
  • La communication : Avant, pendant, et après la sortie de votre livre, il faudra maitriser les bases de la communication en ligne, ou posséder déjà une forte présence sur les réseaux sociaux.
  • La fiscalité :  Il faudra penser à faire des relevés de ventes, gérer vos comptes et déclarer tout ça aux impôts ! Un vrai petit comptable.

Eh oui, c’est loin d’être une sinécure ! Mais en parlant des réseaux sociaux, si justement vous possédez déjà un bon cercle d’amis/followers, n’hésitez pas à les mettre à contribution. Peut être que vous avez dans votre entourage un dessinateur de génie, ou un webdesigner qui pourrait vous aider à combler vos lacunes, voir un professeur de français qui pourrait vous corriger. Essayez de proposer des partenariats, un échange de visibilité, des livres gratuits, les possibilités ne manquent pas.

En revanche, si comme moi, vous ne savez pas dessiner et que vous n’avez pas d’amis, ou que votre seule envie c’est d’écrire, alors vous pouvez opter pour une plateforme d’auto-édition. Moyennant finance, ces sites vous aideront principalement en s’occupant de toute la partie édition de votre ouvrage. C’est ce que j’ai fait pour publier Le murmure des Abysses, je suis passé par Publishroom et j’en suis très content. Idéal si vous voulez déléguer un maximum de tâches et vous focaliser sur l’écriture et la promotion. Ils s’occupent de tout le reste, l’équipe est réactive, dispose d’une assistance téléphonique, et vous aurez un chargé de communication pour vous aider en cas besoin. En somme, pas de mauvaise surprise, par contre ce sont les plus chers du marché. Dans le même style il y a Librinova, qui dispose de beaucoup plus de flexibilité que Publishroom, grâce à un large choix de formule, surement le plus fourni.

Si vous êtes un peu plus débrouillard, que vous maitrisez certaines étapes tantôt citées, vous pouvez passer par Iggybook qui en plus vous permettra de créer un site internet très facilement, et propose outils de création de couverture et de promotion.

Enfin, si vous voulez une assistance minimale, juste une aide à la diffusion, vous pouvez tenter Lulu. Vous devrez vous occuper de tout mais vous pourrez publier vos livres numériques gratuitement.

Gardez à l’esprit que même si c’est écrit, vous ne toucherez jamais 100% de vos droits d’auteur, car les sites revendeurs prendront leur commission sur chaque vente (cela semble logique). Par exemple, en vendant via Amazon, vous toucherez 70% du prix de vente, la commission varie selon le sites, les plus gourmands prennent jusqu’à 50%. Faites attention, certaines plateformes comme BoD sont susceptibles de vous prendre également une marge. Lisez bien les contrats, n’hésitez pas à contacter les services clientèles avant de vous lancer, c’est tout de même un investissement financier

Il existe d’autres plateformes, j’essaierai de faire un article comparatif détaillé, disons que celles-ci sont des valeurs sûr. Je tiens tout de même à préciser une chose, payer une plateforme d’auto-édition ne vous fera pas forcement vendre plus de livres ! Ces sites sont des outils pour vous faciliter la vie, mais n’importe quel outil a besoin d’une main qui le manie. Avez-vous déjà vue une pelle creuser toute seule ? Non, donc souvenez que c’est à vous de travailler pour vendre vos livres, et personnes d’autres.

J’espère que cet article vous aura aidé à faire votre choix et à mieux cerner vos besoins. Je vous dis à bientôt, et d’ici là, bonne lecture. 😉

Publicités

Chaos créatif sans limites auteur des Chroniques de Pangréa. Passionné de l'imaginaire sous toutes ses formes, vétéran du joystick et nerd à temps pleins, j'ai choisi l'écriture comme moyen d'expression.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :