Salut les Rêveur !

Pour faire connaitre ses livres et son travail ce ne sont pas les moyens de communication qui manquent  sur internet, c’est plutôt l’inverse, il y a de quoi se perdre. Entre réseaux sociaux, forums, Blogs, financement participatif, service presse …  Pas facile de faire son choix. Du coup, faisons un petit récapitulatif pour y voir plus clair.

Tout d’abord, sachez que les réseaux sociaux seuls ne suffiront pas à vous faire connaitre, il va falloir étoffer vos champs d’actions. L’idéal (d’après moi), c’est d’être présent au minimum sur :

  • Un réseau social (Facebook, Twitter, Instagram …)
  • Un réseau « auteurs/lecteurs » (Scribay, Booknode, Babelio, Liberi …)
  • Un site/Blog à vous (WordPress, Overblog, Wix … )

Cette formule de base peut venir s’étoffer en fonction de vos besoins, mais attention à ne pas vous disperser dans tout les sens, vous gaspillerez votre temps et votre énergie pour pas grand chose.

Les réseaux sociaux :

Je ne rentrerai pas dans le détail pour ceux là, que ce soit Facebook ou Twitter les deux font l’affaire, et les deux vous permettent de faire des promotions payantes pour booster votre visibilité. Par contre, attention sur ce dernier point, bombarder les réseaux avec vos campagnes de pubs sans rien proposer en retour ne servira absolument à rien. Cela équivaudrai, pour vos abonnés, à regarder une chaine de publicité sans programmes. Les réseaux sociaux portent bien leur nom, il  faudra faire du social ! Proposez du contenu utile, fun, original, et régulier, ne racontez pas votre vie en continue, échangez et partagez. Instagram est très interessant avec le #Bookstagram mais s’adresse plus au format physique que numérique. Si c’est votre cas, que vous disposez d’un joli visuel ou de belles illustrations, alors allez-y vous ne serrez pas déçu,c la communauté est florissante. Il y a aussi Google+  à mi chemin entre Facebook et Twitter, idéal pour gagner en référencement (Eh oui, qui dit Google…).

Les réseaux sociaux « littéraires » :

Les clubs de lecture : Si vous voulez atteindre directement vos futurs lecteurs. Le principe est de créer une bibliothèque en ligne, de partager vos lectures, vos auteurs préférés, découvrir de nouveaux talents. Vous pouvez aussi ajouter vos ouvrages à leurs bases de donnés. Par contre, évitez le harcèlement promotionnel sur ces sites, (et en général), sous peine d’être très mal vu. Échange et partage seront vos meilleurs amis. Quelques exemples :  Booknode, Babelio, Livraddict.

Les réseaux d’écriture : Écrivez, partagez l’avancement de vos travaux au sein de communautés d’écrivains, recevez des avis, des conseils pour améliorer votre manuscrit. Faites vous connaitre par vos pairs avant la sortie de votre livre. Si vous en avez marre d’écrire tout seul dans votre coin, vous pouvez essayer Scribay ou Wattpad.

Ensuite il y a, ce que je considère comme un must-have, le site qui peut vous faire gagner un temps précieux pour obtenir vos premières chroniques sur le net : Simplement. C’est une plateforme de mise en relation blogueurs, chroniqueurs/ auteurs, éditeurs. Vous proposez votre livre gratuitement en échange de chroniques, de commentaires sur Amazon, sur les réseaux sociaux. La communauté est bienveillante, sans leur faire un coup de pub, je vous le recommande vraiment, vous pouvez tisser de très bonnes relations avec des blogueurs. En un mois d’utilisation, Le murmure des Abysses a été chroniqué deux fois, et ma courbe de vente sur Amazon a fait un joli petit bond vers le haut du classement.

Il y a aussi Liberi, spécialement dédié aux auteurs indépendants et à leurs lecteurs. Le site a l’air très prometteur et très complet, je créerai bientôt un profil pour vous dire ce qu’il en est (mais si quelqu’un l’utilise déjà, dite nous votre ressenti en commentaire).

En suppléments, vous pouvez mettre des extraits ou des livres complets sur Calameo, ou vous lancer dans le financement participatif avec Tipeee.

Pour créer votre blog/site vous avez l’embarras du choix, WordPress, Overblog, Blogger, Wix … Prenez celui que vous voulez, mais faire votre site est indispensable, ce sera votre pierre angulaire, le centre de votre toile.

Personnellement, j’utilise une page Facebook et G+ pour relayer les infos de ce Blog, un compte sur Simplement pour les relations auteurs/blogueurs et je vais me mettre sur Liberi incessamment sous peu.

Je n’ai cité que les sites les plus populaires, et une façon de faire parmi tant d’autres, n’hésitez pas à partager votre expérience aussi, on en apprend tout les jours !

J’espère que cet article vous aura permit d’y voir un peu plus clair, je vous dis à bientôt et d’ici la, bonne lecture. 😉

 

 

Publicités

Chaos créatif sans limites auteur des Chroniques de Pangréa. Passionné de l'imaginaire sous toutes ses formes, vétéran du joystick et nerd à temps pleins, j'ai choisi l'écriture comme moyen d'expression.

3 Comment on “Auto-édition : Choisir ses réseaux de communication.

  1. Pingback: Auto-édition : J’ai testé Liberi.fr | Chroniques de Pangréa

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :