Salut les Rêveur !

J’en parlait il y a peu dans cet article et j’ai fini par le faire. Je me suis inscris sur Liberi.fr. Petit nouveau dans l’océan des plateformes littéraires, et rarement cité, Liberi se veut pourtant pleins de promesses en se décrivant comme : « Plateforme dédiée aux auteurs indépendants, à leurs lecteurs ainsi qu’à tous les acteurs de l’autoédition : promotion, communication et référencement. »

Mais concrètement, qu’est ce qu’il vaut vraiment ?

Tout d’abord le premier point attrayant, c’est qu’il est pensé pour les auteurs, contrairement à Babelio, Bookenode est Cie qui sont plus des bibliothèques en ligne que des réseaux de promotion. Il faudra vous créer un profil, renseigner une petite bio et tout le tralala. Après vous pourrez référencer votre livre, y mettre vos liens de ventes, vos notes sur Amazon et sur Simplement, les liens vers vos autres réseaux et Blog. En somme, de quoi faire une belle carte de visite pour vous et vos livres. Une fois votre ouvrage en vitrine, il sera temps de se lancer. Vous trouverez bien sûr les fonctionnalités de base, et le coté club de lecture en ligne pour découvrir et suivre vos auteurs favoris, discuter avec eux directement, le tout accompagné d’un forum, et d’un Blog tenu par les admins (qui fourmille de conseils utiles). Rien de nouveau pour l’instant. Mais ajoutez à cela un calendrier des événements autour de l’autoédition, avec les salons du livre, et autres festivals, pratique pour savoir ce qu’il se passe prés de chez vous. Vous pouvez même vous inscrire en tant qu’exposant.

Ensuite viens le gros plus de Liberi, l’annuaire de l’autoédition. Cet onglet recense tout les corps de métiers qui composent l’autoédition, vous trouverez des correcteurs, des illustrateurs, des librairies, des blogueurs, des auteurs (forcement), bref de tout ! Idéal pour nouer des liens pour vos projets futurs, ou pour décrocher des chroniques.  Tout ce petit monde peut poster des annonces pour présenter son travail et proposer ses services. Autre avantage de la plateforme, son système de point. Comme partout, vous pouvez mettre vos ouvrages en avant moyennant finance, en achetant des « points libertés », mais vous pouvez aussi les gagner en participant à la communauté. Poster sur le forum, donner vos avis, répondre aux lecteurs, il suffit d’interagir avec les autres pour gagner des points, après dépensez les à votre guise pour mettre vos livres en têtes d’affiche sur le site.

Mais, (il y a toujours un mais), le site souffre d’un manque de fréquentation, surement dû à son jeune âge et vous retrouverez principalement les utilisateurs de Simplement sur Liberi, les deux plateformes étant partenaires. C’est un peu fâcheux pour un site axé principalement sur le communautaire.

Pour conclure, Liberi tient parole, propose de très bon service, dépassant largement le simple club de lecture, et dispose, d’après moi, d’un très gros potentiel. Il faut juste un peu de temps pour que la communauté s’agrandisse, pour l’instant elle reste bien moins influente que Wattpad, Scribay, ou encore Livraddict.

Je vous laisse le lien de ma page sur Liberi si vous voulez jeter un œil : Bazhell Reed sur Liberi.

Je vais continué à creuser encore un peu, voir si l’impact sur la courbe de vente se fait sentir. Je vous dis à bientôt, et d’ici là, bonne lecture. 😉

Publicités

Chaos créatif sans limites auteur des Chroniques de Pangréa. Passionné de l'imaginaire sous toutes ses formes, vétéran du joystick et nerd à temps pleins, j'ai choisi l'écriture comme moyen d'expression.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :