Salut les Rêveurs !

Dans le vaste monde de l’auto-édition, les possibilités de se faire connaitre sont foutrement nombreuses, et aujourd’hui j’aimerais m’intéresser de plus prés aux fameuses plateformes d’écriture.  En trainant sur les réseaux sociaux j’ai vu pas mal de coups de gueule et de coups de cœur pour ces sites, alors j’ai voulu voir si les rumeurs, bonnes ou mauvaises, étaient fondées.

Tout d’abord, le principe de fonctionnement. Peut importe son nom, Wattpad, Scribay, Plumarum, les plateformes d’écriture reposent toutes sur la même base. L’auteur publie son manuscrit chapitre par chapitre, et l’expose gratuitement à une communauté d’auteurs/lecteurs qui pourront juger son travail, aider à l’améliorer, le corriger, le conseiller. C’est un bon moyen de voir si votre histoire suscite de l’intérêt ou non, de se faire des contacts, et surtout d’attirer vos fans potentiels avant même de publier votre livre.

Le concept est attirant, à condition que vous acceptiez les regards sur votre travail en cours. Personnellement je ne suis sur aucune plateforme d’écriture, je considère la rédaction d’un manuscrit comme quelque chose d’intime. Un autre petit détail me chagrine, n’importe qui peut vous pomper vos idées et vous couper l’herbe sous le pied. Sans aller jusqu’au plagia, j’espère que ce genre de site protège ses membres, mais je suppose que c’est très désagréable de se voir piquer un bon nom de personnage ou ce genre de chose.

Continuons avec les désagréments. Wattpad a plusieurs fois subit les foudres de certains auteurs, accusant le site de mettre systématiquement le même genre de livre (loin d’être les plus intéressants) en tête d’affiche, laissant les autres dans l’ombre. Je n’ai pas cherché davantage mais je suppute qu’il n’est pas le seul. J’en profite pour rebondir habilement sur une généralité que bon nombre d’entre nous avons tendance à oublier (moi le premier). Que ce soit les plateformes d’écritures, les sites de services presses, les bibliothèques en lignes, quasiment tous, proposent une mise en avant des œuvres moyennant finances, tout comme Facebook propose les boostes de publications et les pubs dans les fils d’actualités. Partant de ce principe, si vous ne jouez pas le jeu, vous resterez dans le noir. C’est du Pay-to-Win si vous préférez, et rappelons quand même qu’une campagne de promotion gratuite, cela n’existe pas (c’est comme les Licornes).   Renseignez vous auprès de tout les consultants littéraires et chargés de communication de France et de Navarre, aucun ne travaillera gratuitement (la famille ne compte pas !). Quand vous avez saisi ce principe, bizarrement, 90% des polémiques à ce propos deviennent stériles.

C’est un monde de requin, l’écriture n’y échappe pas. Cependant les plateformes d’écriture présentent de nombreux avantages, sinon elles ne seraient pas si populaires. Et notamment le célèbre Scribay. J’insiste sur ce site plus que sur les autres, je trouve qu’il est le plus « bienveillant » d’entre tous. C’est un cadre vraiment destiné aux auteurs, à l’écriture et au travail quotidien. Il encourage ses membres, propose de défis littéraires, et des outils vraiment pratiques pour ne pas tomber en panne d’inspiration. L’interface est très propre et se laisse apprivoiser sans trop de difficultés. Bref un cadre sain pour progresser bien entouré et apprendre de ces confrères. Il y a aussi Plumarum, tout nouveau, tout beau, le site semble plein de bonnes intentions et pousse au maximum l’interaction auteurs/lecteurs. Petit plus, le site propose de publier votre ouvrage une fois le manuscrit terminé. Vous pouvez aussi mettre en vente vos livres déjà édités. Petit moins, il est récent et ne dispose pour l’instant que d’une petite communauté.

Certains de ces sites peuvent même vous aider pour trouver un éditeur comme Fyctia. Mais attention, si vous y parvenez, la plateforme aura la main mise sur vos droits d’auteurs pendant cinq ans. Alors lisez toujours les contrats jusqu’au bout, il y a toujours un « mais » caché entre les lignes.

En résumé, c’est comme pour tous le reste, cernez vos besoins et choisissez ce genre de sites si cela répond à vos attentes. Je garde tout de même une préférence pour Scribay et Plumarum, après c’est à vous de voir, la réputation de Wattpad n’est plus à faire, et c’est certainement la plus grosse communauté, mais si vous ne faite pas de Bit-lit, vos chances sont réduites.

J’espère que cet article aura répondu à certaines de vos questions, sur ce, moi je repars écrire pour poster prochainement un extrait des Lames du Soleil, je vous dis à bientôt et d’ici là, bonne lecture. 😉

 

Liste des plateformes d’écritures :

 

Publicités

Chaos créatif sans limites auteur des Chroniques de Pangréa. Passionné de l'imaginaire sous toutes ses formes, vétéran du joystick et nerd à temps pleins, j'ai choisi l'écriture comme moyen d'expression.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :