Image à la une : La querelle d’Obéron et Titania de Joseph Noel Paton, huile sur toile, 1849.

 

A tous les magiciens du verbe et toutes les fileuses de paroles, à tous les meneurs de loups et tous les chasseurs de chimères. Aux soleils noirs qui illuminent nos ombres et aux baisers de sang qui déchirent nos nuits.

Préface de La petite Encyclopédie du Merveilleux

 

Salut les Rêveurs !

Je vous retrouve aujourd’hui pour un petit article consacré à un autre joyau de ma bibliothèque. Après le terrifiant Necronomicon, place à un ouvrage un peu plus joyeux mais tout aussi jouissif à lire et qui plus est, instructif. J’ai nommé La petite Encyclopédie du Merveilleux par Édouard Brasley.

 

N’ayant de petit que le nom, ce superbe ouvrage vous livrera les mythes, les légendes et les origines culturelles de toutes les créatures merveilleuses et monstrueuses des anciens temps jusqu’à nos jours, à travers 420 pages magnifiquement illustrées.  De la Succube au Cerbère, en passant par les Korrigans et les Squelettes, sans oublier la Malebeste de Vendée ou la Manticore, vous retrouverez toutes vos sales bêtes préférées et surtout vous en découvrirez un bon paquet !

Le livre se découpe en trois grandes parties de plusieurs chapitres chacune. Juste pour vous donner envie et vous montrer l’ampleur du contenu, voici un petit avant-goût de ce que vous y trouverez.

Partie Une : Les peuples de la Lumière.

  1. Peuples de l’air.
  2. Peuples de la forêt.
  3. Peuples de l’eau.
  4. Peuples de la terre.
  5. Peuples des colline.

Partie Deux : Bestiaire Fantastique.

  1. Dragons et Serpents.
  2. Monstres marins et horreurs lacustres.
  3. Loups, chiens de l’Enfer et bêtes pharamines.
  4. Animaux sacrés et Sorciers.
  5. Montures fantastiques.
  6. Chimères et autres oiseaux fabuleux.

Partie Trois : Peuples de l’Ombre.

  1. Peuples de la peur.
  2. Peuples de la Mort.
  3. Peuples des cimetières.
  4. Peuples des métamorphoses.
  5. Peuples de l’Enfer.
  6. Peuples Sorciers.

 

(Chaque chapitre s’annonce par une double-page aux enluminures Moyenâgeuses somptueuses)

Un véritable bestiaire complet du Fantastique qui ravira les lecteurs avides d’imaginaire et ne manquera pas d’inspirer les auteurs pour créer leurs prochaines monstruosités.

Si ce bébé vous intéresse, vous pouvez vous le procurer pour la modique somme de 29 euros , cela peut faire un beau cadeau, le livre en tant qu’objet visuel est vraiment sublime. Édité par Le prés aux clercs, vous trouverez dans la même collection, et du même auteur, La Grande Bible des fées, Le Traité de démonologie et Le Traité de Sorcellerie, que je compte bien m’offrir, un jour … Quand l’argent sera mien !

Ce sera tout pour aujourd’hui, (j’avais prévenu, petit article) je vous retrouve bientôt pour un extrait de mes écrits, Les Veilleuses de Nyx. D’ici là, bonne lecture. 😉

PS : N’oubliez pas, le fantastique et la fantasy, ce n’est pas que des vampires, des loups garous et des dragons … C’est beaucoup plus que cela.

 

 

 

 

 

 

Publicités

Chaos créatif sans limites auteur des Chroniques de Pangréa. Passionné de l'imaginaire sous toutes ses formes, vétéran du joystick et nerd à temps pleins, j'ai choisi l'écriture comme moyen d'expression.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :