Chaque souffle n’est qu’une exhalaison du tombeau. Les corps s’agitent comme des marionnettes mortes, et l’enfer est en marche. Il rit.

S.R Donaldson, Lord Foul’s Bane, 1977

 

Salut les Rêveurs !

Joignons l’utile à l’agréable. En ce moment je poursuis l’écriture de mon histoire Les Veilleuses de Nyx, dont j’espère pouvoir poster un extrait bientôt sans trop spoiler. Je le disais dans un article précédent, j’ai conçu les autres textes du recueil uniquement pour enrichir l’univers de Pangréa et en arriver à ces fameuses Veilleuses. En fait, je me rends compte que j’ai peut être inconsciemment conçu Les Chroniques de Pangréa pour rendre crédible mes deux personnages. Bref, je vais pouvoir entrer dans le vif du sujet avec des thèmes qui me tiennent à cœur, comme l’innocence, l’amour maternel, le sacrifice, la Foi, et bien entendu, la Mort. Cette dernière sera au centre du texte, car oui, la Mort me fascine. Non pas le phénomène physique, je ne suis pas un  pervers sadique voyeur de cadavre. C’est la relation que notre espèce entretien avec la Faucheuse depuis l’aube des temps qui m’intéresse, et surtout la façon dont nous nous représentons ce qui vient après.

Et puisque nous abordons le sujet, je voulais vous présenter un livre très interessant sur la relation entre l’être humain et sa Fin.

Le livre de la Mort et de l’au-delà : de Thanatos à la résurrection quantique.

 

Le titre pourrait faire croire à un ouvrage ésotérique, mais que nenni !

Écrit par Clifford A. Picokover, traduit et publié en France par Dunod, ce superbe livre est en faite une chronique des pratiques et croyances emblématiques (souvent étranges) sur la Mort et l’au-delà. Une lecture entre philosophie, culture populaire, religion et science, chaque thème abordé est accompagné d’une magnifique illustration. Le livre commence par des pratiques remontant à 11 000 ans avant JC, pour terminer dans le futur en abordant la résurrection quantique et la mort de l’univers.

Un ouvrage vraiment interessant si le sujet vous intéresse ou vous intrigue. Il est suffisamment clair et les articles concis pour plaire à tous, inutile d’avoir une licence de philo pour comprendre (la preuve, j’ai adoré). Bien évidement, c’est le genre de livre qui soulève plus de questions que de réponses, mais c’est fascinant la façon dont ce phénomène universel et immuable est perçu de tant de façons différentes à travers l’histoire et le monde.

Si vous aimez vous triturer le cervelet, il vous en coutera 22 euros.

Je vous laisse, j’ai une histoire de Nécromanciennes sur le feu, à bientôt et d’ici là, bonne lecture. 😉

 

Publicités

Chaos créatif sans limites auteur des Chroniques de Pangréa. Passionné de l'imaginaire sous toutes ses formes, vétéran du joystick et nerd à temps pleins, j'ai choisi l'écriture comme moyen d'expression.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :