Au 41e millénaire, il n’y a que la guerre …

Warhammer 40 000

 

Salut les Rêveurs !

Aujourd’hui j’aimerais vous parler de ce que je considère comme le meilleur univers de SFFF (Science-Fiction, Fantasy, Fantastique) jamais conçu. Un univers déchiré par des guerres sans fins, peuplé de créatures horribles, où les Dieux Noirs exercent leur terrible corruption par delà le Warp. Face à ces horreurs, se dressent les armes vivantes de l’humanité, les guerriers-saints génétiquement modifiés de l’Imperium, les Spaces Marines ! Oui je veux bien sûr parler de Warhammer 40 000, et plus particulièrement d’un cycle littéraire crucial dans sa chronologie, celui de L’Hérésie d’Horus. Alors chargez les Bolters, faites ronronner les épées tronçonneuses, l’heure de la bataille approche !

couv codex

Oui, c’est mon codex, fût un temps où je jouais moi aussi

Ce serait bien trop long de résumer ce qu’est Warhammer 40K, alors si vous ne savez absolument pas ce que c’est, je vous invite à jeter un œil ici : Warhammer 40K

Parmi les nombreuses adaptations de cet univers sur presque tous les supports possibles (jeux de plateau, jeux de rôle, jeux vidéo, livres etc …) j’aimerais m’intéresser au format littéraire, et à un cycle se déroulant 10 000 ans avant les événements de Warhammer 40K. L’intégralité de l’univers WH40K est construit sur ce cycle, puisqu’il raconte la création des armées du Chaos et la division de L’Impérium de L’Humanité, la trahison du fils prodigue de l’Empereur, l’Hérésie d’Horus.

Des 9 neufs grandes factions qui se disputent la domination de la galaxie, deux d’entre elles sont plus qu’emblématiques, les Spaces Marines et leur frères corrompus par les Dieux Noirs, les Spaces Marines du Chaos. Loyalistes et Hérétiques se livrent une guerre sans merci, se reprochant mutuellement de servir des fausses divinités. Comment des frères de batailles en sont-ils arrivés là ? Pourquoi certains restèrent fidèles à l’Empereur-Dieux tandis que d’autres lui tournèrent le dos, allant jusqu’à mener un raid contre la Sainte Terra ?  Qui a tort, qui a raison ? Toutes les réponses se trouvent dans l’Hérésie d’Horus.

 

 

Les graines de L’Hérésie …

Avant de commencer, il faut savoir que c’est un cycle vraiment tentaculaire, phénoménal, plus de 30 volumes pour l’instant et il reste de nombreuses nouvelles uniquement disponibles en anglais, alors déblayons un peu pour y voir clair.

La trame principale qui raconte la naissance de la trahison d’Horus contre l’Empereur se regroupe sur les quatre premiers tomes :

  1.  L’ascension d’Horus
  2.  Les Faux Dieux
  3.  La Galaxie en flamme
  4.  La fuite de L’Eisenstein

Ces volumes forment le noyaux de l’Hérésie. Horus et sa Légion, les Luna Wolves (ou Sons of Horus) sont au premier plan, l’histoire débute au moment ou l’Empereur désigne Horus pour poursuivre la Grande Croisade. Petit résumé du tome 1 :

Nous sommes au trente et unième millénaire ; un âge d’or de découvertes et de conquêtes : sous la direction bienveillante de l’Immortel Empereur, l’Imperium de l’Humanité s’est développé et étendu dans la galaxie. Mais à l’aube de la réussite finale de son entreprise, l’Empereur a quitté la ligne de front, confiant la Grande Croisade à son fils favori, Horus. Promu au rang de Maître de Guerre, Horus l’idéaliste saura-t-il poursuivre le grand projet de l’Empereur sans que cette promotion ne commence à semer les graines de l’hérésie parmi ses frères ? L’Ascension d’Horus est le premier tome du récit épique de l’Hérésie d’Horus, la guerre civile galactique qui faillit amener l’extinction de l’Humanité.

Sur cette trame de fond spatio-religieuse, les quatre tomes présentent les principales Légions de Spaces Marines avant la dissidence, et les affinités entre les Primarques (les Chefs de Légion). L’introduction dans l’univers se fait en douceur et l’organisation complexe de L’Imperium est bien détaillée, le dogme de l’Empereur est expliqué et plusieurs chapitres sont dédiés au pourquoi du comment de la création des Primarques et des Spaces Marines. Les non-initiés pourront sans soucis prendre connaissance des bases de l’univers.

Passé les quatre premiers livres, l’Hérésie d’Horus est révélée au grand jour et la galaxie est en flamme. Tous les autres livres qui suivent se concentrent sur des Légions, des Primarques en particulier, et des batailles clefs qui forgeront les futurs Chapitres Spaces Marines et les futurs Légions du Chaos.  Par exemple si vous êtes fans des Thousand Son’s et que vous souhaitez découvrir l’origine de leur malédiction, rendez vous immédiatement au tome 12, Un Millier de Fils. Si vous voulez connaitre le secret des mystérieux Dark Angels, alors il vous faut le tome 6, Le Retour des Anges et le tome 11, Les Anges Déchus. Le seul conseil que j’ai à vous donner c’est de tous les lire mais c’est tout de même un certain budget. Alors si comme moi l’argent vous fait défaut, vous pouvez choisir l’arc narratif que vous préférez, sachant qu’ils possèdent tous en point commun les quatre premiers tomes.

Si vous ne savez pas où donnez de la tête et que Warhammer 40K vous plait, alors vous pouvez enchainer avec ceux-ci :

  • Tome 5 : Fulgrim
  • Tome 8 : La Bataille des Abysses
  • Tome 10 : Chroniques de l’Hérésie
  • Tome 13 : Némésis
  • Tome 16: L’Age des Ténèbres

Ça devrait constituer un bon point de départ, et à savoir que la suite direct du tome 12, Un millier de Fils, c’est le tome 15, Prospero brûle (c’est d’une logique !). J’essaierai prochainement de regrouper les 30 tomes en fonction des principaux arcs narratifs. Pour l’instant je vous laisse un petit lien Wikipédia avec le résumé de tous les livres. Ils ne sont pas rangés dans l’ordre de lecture mais c’est déjà bien pratique si vous voulez plonger dans l’univers Warhammer 40K, ou découvrir un événement en particulier.

Tous les livres de l’Hérésie d’Horus

illu codex

Les Ultramarines au combat. Pour l’Empereur !

Lecteurs ou auteurs je vous conseille vraiment d’essayer les lectures Warhammer 40K, c’est vraiment unique, très brutal, et la richesse du background est ahurissante. Un véritable moyen-âge technologique, avec des vaisseaux-monastère, des démons de l’espace et des hordes de Xénos, des fusils à plasma, des haches énergétiques et des épées tronçonneuses. Vous en rêviez ? Ils l’ont fait !

J’espère que cet article vous a donné envie de gloire et de bataille, il y en aura d’autres dédiés à Warhammer 4OK, moi je vais brûler quelques Hérétiques en attendant le prochain article.

A bientôt et d’ici-là, bonne lecture. 😉

 

 

Publicités

Chaos créatif sans limites auteur des Chroniques de Pangréa. Passionné de l'imaginaire sous toutes ses formes, vétéran du joystick et nerd à temps pleins, j'ai choisi l'écriture comme moyen d'expression.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :