Ils seront mon bastion face à la Terreur. Il seront les Défenseurs de l’Humanité. Ils seront mes Space Marines… Et ils ne connaîtront pas la peur.

L’Empereur-Dieu

Salut les Rêveurs !

Mise à jour de l’article le 30/08/2019

Eternal War !

J’ai reçu un mail récemment d’un fan de Warhammer 40K qui me remerciait pour avoir, je cite, sauvé son Hérésie, grâce à cet article. Je suis ravi que ce guide de lecture soit utile et plus accessible que le Wiki, mais le cycle de l’Hérésie d’Horus continue de s’étendre, alors voilà quelques infos pour compléter l’article. Merci à Nick Maffre pour son mail qui m’a replongé en plein 41eme millénaire.

Il faut savoir que la série de l’Hérésie d’Horus est toujours en cours d’écriture et de traduction, elle couvre les événements allant de la trahison d’Horus jusqu’à l’invasion du Segmentum Solaris et la préparation du siège de Terra, l’intégralité s’étend sur 54 tomes. N’espérez pas voir la bataille titanesque de Terra dans le cycle de l’Hérésie, elle fait partie d’une autre série littéraire qui lui emboite directement le pas, The Horus Heresy :  The Siege of Terra, qui devrait s’étendre sur 8 tomes, le premier, The Solar War est sorti en anglais en mai 2019, (et déjà disponible en Fr)

Il y a plusieurs tomes que je n’avais pas cité, comme La Dague Enfouie, La Tempête de la Ruine, et Esclaves des Ténèbres, ils constituent les prémices du siège de Terra, la plus grande bataille de tous les temps dans l’univers 40K. Pour rappel, l’Hérésie s’articule autour de quatre événements majeurs : La trahison d’Horus, la création d’Impérium Secundus, l’invasion du Segmentum Solaris, et enfin le siège de Terra, les trois volumes précédemment cités se placent après Imperium Secundus et l’invasion du système solaire, ils forment le dernier rush avant le grand final. La Dague Enfouie est le tout dernier tome de l’Hérésie d’Horus (le fameux numéro 54) et traite de la conversion de la Death Guard à Nurgle, lorsque Mortarion est envoyé en éclaireur pour préparer le siège, un récit capital donc pour clôturer en beauté une des meilleures séries SFFF qui soit.

Pour compléter le background déjà monstrueux de Warhammer 40K  et en attendant les parutions françaises de The Horus Heresy : The Siege of Terra vous pouvez toujours vous lancer dans la série The Horus Heresy : Primarchs qui comme son nom l’indique se focalise essentiellement sur les Primarques des Légions Space Marines, elle comporte 11 tomes.

  • Roboute Guilliman, Le Seigneur d’Ultramar
  • Leman Russ, Le Loup Suprême
  • Magnus le Rouge
  • Perturabo, Le Marteau d’Olympia
  • Lorgar, Le Porteur de la Parole
  • Fulgrim, Le Phoenix Palatin
  • Ferrus Manus, La Gorgone de Medusa
  • Jaghataï Khan, Le Faucon de Chogoris
  • Vulkan, Seigneur de Dracs
  • Corax, Seigneur des Ombres
  • Angron, Esclave de Nuceria

 

On se retrouve pour un nouvel article sur le cycle phénoménale de l’Hérésie d’Horus et de sa cinquantaine de volumes existants. Comme je le disais dans l’article précédent, si vous avez la chance de pouvoir tous les acheter et les lire c’est tant mieux, mais si vous voulez suivre l’histoire d’une Légion particulière, d’un Primarque ou d’une bataille  spécifique (ou simplement vous y retrouvez au milieu de ce bazar) alors ce qui suit est fait pour vous.

Au final l’Hérésie d’Horus c’est une immense partie d’échec qui se déroule sur 10 000 ans et dans plusieurs galaxies. Le point de départ étant la trahison du fils prodigue de l’Empereur, Horus le Maitre de Guerre, qui s’évertuera à rallier un maximum de Primarques et de Légions Space Marines à sa cause. Au total ce n’est pas moins de 20 Légions qui se livreront une guerre fratricide sans pitié aux conséquences dramatiques pour l’Imperium de l’Humanité. Eh oui, ça fait un sacré paquet de monde qui se tape dessus. Alors qui tape qui, quand, où et pourquoi ? Voila ce qui nous intéresse dans les grandes lignes. J’ai repris l’ordre de lecture proposé par Wikipédia en modifiant deux trois petites erreurs et surtout en le rendant plus compréhensible et logique.

captain space ultra

Le noyau de l’Hérésie

Si vous souhaitez vous lancer dans l’Hérésie d’Horus, il y des volumes auxquels vous ne pourrez pas échapper. Dans l’article précédent je citais les quatre premiers tomes mais après réflexion je rajouterai également le cinquième, car il se rapporte aux événements du tome 2.

  1. L’ascension d’Horus : Où sont plantées les graines de l’Hérésie
  2. Les Faux Dieux : Où l’Hérésie prend racine
  3. La Galaxie en flammes : Où l’Hérésie se révèle
  4. La fuite de l’Eisenstein : L’Hérésie s’étend
  5. Fulgrim : Portrait d’une trahison

Voilà les indispensables, à lire avant les autres absolument (sauf si vous êtes vraiment incollable sur WH40K). A partir de là, les bases de la trahison sont posées, vous pouvez vous lancer dans l’arc narratif de votre choix. Le classement qui suit est fait par importance (pour l’histoire, pas au nombre de tome) et par Légions, le tout avec un soupçon de cohérence et beaucoup d’amour.

Word Bearers et Ultramarines

La trame la plus importantes puisqu’elle regroupe des batailles cultissimes comme la bataille de Calth et le ravage des 500 monde d’Ultramar ainsi que la naissance des personnages clefs de Warhammer 40K (Khârn le Félon et les Berserkers de Khorne par exemple). Vous découvrirez les raisons de la corruption des Word Bearers et des World Eaters et la lutte héroïque du plus emblématique des Chapitres Space Marines en devenir, les Ultramarines. Beaucoup de révélation sur les Space Marines et leurs tactiques de combat grâce notamment au personnage de Roboute Guilliman (Primarque des Ultramarines).

  • Tome 8 : La bataille des Abysses
  • Tome 14 : Le Premier Hérétique
  • Tome 19 :  La Bataille de Calth
  • Tome 24 : Félon
  • Tome 25 : La marque de Calth (recueil de nouvelle)
  • Tome 27 : Imperium Secundus
  • Tome 34 : Pharos

Emperor’s Children

Symbole de traitrise par excellence et célèbres pour leur héraldique noir et rose, les Emperor’s Children et surtout leur Primarque, Fulgrim, sont essentiels dans l’Hérésie d’Horus notamment parce qu’ils sont proches du Maitre de Guerre. Vous découvrirez pourquoi les Emperor’s Children sont obsédés par la maitrise et le perfectionnement.  Ces tomes sont intéressants puisqu’ils couvrent des événements impliquant les Iron Warriors, la Death Guard et les White Scars.

  • Tome 5 : Fulgrim
  • Tome 23 : L’ Ange Exterminatus
  • Tome 36 : Le Chemin Céleste

Dark Angels

Les Anges déchus, porteur d’un lourd secret et prêts à tout pour racheter leurs fautes, les Dark Angels forment un Chapitre mystérieux. Avec un monde natal touché par la marque du Chaos et des dissidences au sein de leur Légion, la foi des Dark Angels sera mises à rude épreuve. Petite particularité de cette trame, deux des trois tomes qui la composent se déroulent 50 ans avant le tome 1 : L’ascension d’Horus.  Et le dernier volume fait suite à Pharos (tome 34).

  • Tome 6 : Le Retour des Anges (pré-hérésie)
  • Tome 11 : Les Anges Déchus (pré-hérésie)
  • Tome 38 : Les Anges de Caliban (suite de Pharos)

Salamanders

J’avoue être surpris par les Salamanders, je ne les aimais pas spécialement surtout pour le vert de leur armure sacrément moche. Eh bien maintenant je les aime ! Je ne pensais pas qu’ils étaient si importants pour l’Hérésie d’Horus et que leur background étaient si sympa. Leur histoire se recoupe avec celle d’Imperium Secundus et se focalise sur Vulkan, leur Primarque, et sa renaissance.

  • Tome 26 : Vulkan est vivant
  • Tome 32 : Retour au Mont Deathfire
  • Tome 44 : La Vieille Terre

Imperial Fist

Connus pour être le rempart inflexible de l’Empereur, et les défenseurs du Palais de Terra lors de la bataille final, les tomes se focalisant sur les actions des Imperial Fist sont peu nombreux mais ils permettent d’attaquer la partie final du cycle avec l’incursion d’Horus dans le Segmentum Solar.

  • Tome 22 : Les Ombres de la Traitrise (recueil de nouvelles)
  • Tome 39 : Prétoriens de Dorn

Thousand sons et Space Wolves

Les deux tomes qui introduisent l’histoire de ces deux Légions se déroulent avant l’Hérésie d’Horus. Elle raconte pourquoi l’Empereur a demandé à Leman Russ, Primarques des Space Wolves, de châtier son frère Magnus le Rouge, Primarques des Thousand Sons. C’est de loin mon histoire préférée dans le cycle. Les autres tomes se déroulent quant à eux durant l’Hérésie mais sur des chemins différents puisque les Space Wolves se retrouvent engagés contre les forces d’Horus et les Thousand Sons se la jouent un peu plus perso en cherchant à accumuler savoir et connaissances interdites.

  • Tome 12 : Un Milliers de Fils
  • Tome 15 : Prospero Brûle
  • Tome 42 : Le Roi Ecarlate   (Thousand Sons)
  • Tome 45 : Le Fléau du Loup   (Space Wolves)

Raven Guard

Pour le coup, je regrette qu’il n y ait pas plus de tomes sur les exploits de la Raven Guard et de leur fou furieux de Primarque, Corax. Seulement  deux livres, comme pour les Imperial Fist, un recueil de nouvelle qui se déroule pendant la propagation de l’Hérésie et un roman qui se déroule après l’attaque d’Horus sur le Segmetum Solar.

  • Tome 18 : Délivrance perdue
  • Tome 40 : Corax, plus jamais

Voilà pour l’essentiel du cycle et les trames les plus importantes pour l’histoire. Ensuite il y a trois tomes qui traitent de Légion particulière.

  • Tome 7 : Légion   (Alpha Legion)
  • Tome 21 : Signus Daemonicus   (Blood Angels)
  • Tome 28 :  White Scars   (White Scars)

Une fois que vous avez lu tout ça, vous pouvez attaquer à votre guise les recueils de nouvelles qui viendront compléter et étoffer les événements majeurs que vous venez de lire.

  • Tome 10 : Chroniques de l’Hérésie
  • Tome 16 : L’Âge des Ténèbres
  • Tome 20 : Les Primarques
  •  Tome 31 : L’Héritage de la Trahison
  • Tome 33 : La Guerre Éternelle
  • Tome 35 : L’œil de Terra
  • Tome 37 : La Guerre des Ombres

Et enfin pour finir, il y a les inclassables, des tomes qui suivent l’intrigue de l’Hérésie mais en quittant le point de vue Primarque/Space Marines pour s’attarder un peu plus sur la Garde Impériale et d’autres ordres militaires de l’Imperium comme l’Ordo Assassinorum, le Mechanicum de Mars ou les Astropathes.

  • Tome 9 : Mechanicum, le savoir c’est le pouvoir   (Mechanicum)
  • Tome 13 : Némésis   (Ordo Assassinorum)
  • Tome 17 : Les Morts Oubliés   (Astropathe)
  • Tome 29 : Vengeful Spirit   (Garde Impériale contre les Sons of Horus)
  • Tome 30 : La Damnation de Pythos   (Salamanders, Iron hands et Raven Guards)
  • Tome 41 : Le Maitre de l’Humanité   (L’Empereur-Dieu contre les Eldars)
  • Tome 46 : La Mort des Titans   (Guerre totale entre l’ost d’Horus et la quasi-totalité de la Garde Impériale, dernière bataille des Titans)

Je pense que nous avons fait le tour de la question, j’espère que cet article vous aidera pour organiser vos lectures du cycle de L’Hérésie d’Horus, n’hésitez pas si vous avez des remarques à ajouter, des précisions à apporter ou si vous n’êtes pas d’accord avec moi tout simplement, j’adore discuter de Warhammer 40K.

A bientôt et d’ici là, bonne lecture. 😉

Publicités

Chaos créatif sans limites auteur des Chroniques de Pangréa. Passionné de l'imaginaire sous toutes ses formes, vétéran du joystick et nerd à temps pleins, j'ai choisi l'écriture comme moyen d'expression.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :