Vint alors l’avènement du Feu, et avec lui, naquit la diversité. La chaleur et le froid, la vie et la mort … Et bien entendu, la Lumière et les Ténèbres.

Dark Souls – Introduction

 

Salut les  Rêveurs !

Certain d’entre vous le savent, je suis un gros gamer, même si j’ai considérablement réduit mon temps de jeu, à mon grand regret, j’essaie de ne pas perdre la main et de trifouiller le joystick dés que possible. Les jeux vidéos restent mon plus gros vecteur d’inspiration. Aujourd’hui j’aimerais vous parler d’une trilogie qui a agi comme un gros déclic dans ma petite tête, surement mon plus gros coup de cœur vidéoludique, la trilogie des Dark Souls !

YOU DIED

A une heure où le jeu vidéo devient de plus en plus casual,  et subit un nivellement par le bas (à l’image de la société), il reste encore certain titre qui lutte contre le formatage des gros producteurs, pour le plus grand plaisir des Geeks et Geekettes qui apprécient les challenges corsés. Et parmi ces licences qui sortent du lot, il y a les Dark Souls. Réputé pour sa difficulté et son gameplay punitif, la saga des Souls est devenue une icône du Die and Retry (meurs et recommence).

hqdefault

Vous serez souvent amené à voir cette image à l’écran si vous tentez l’aventure Dark Souls, la moindre imprudence, le moindre excès de confiance, et la mort vous attendra au tournant avec un grand sourire.

Mais Dark Souls c’est quoi exactement ? C’est un jeu de rôle, développé par le studio Japonais From Software, qui plonge les joueurs dans un univers sombre, sans pitié ni espoirs, regorgeant de créatures plus mortelles et monstrueuses les unes que les autres. L’ambiance oppressante, les décors titanesques, la bande-son magistrale et la tension des combats donnent, en plus d’une immersion hors-norme, un sentiment de danger permanent. En parlant de combat justement, s’il y a bien une chose pour laquelle la saga des Souls est célèbre, ce sont les affrontements contre les Boss.

 

YOU DIED … AGAIN !

Les ennemis lambdas sont déjà foutrement redoutables, mais le vrai challenge des Souls réside dans les combats mémorables contre les Boss, ces redoutables adversaires qui ont mis les nerfs de nombreux joueurs à rude épreuve. Des moments épiques qui forcent à garder une concentration maximale, sinon, YOU DIED. Des moments qui parfois, feront vraiment rager au bout du dixième essaie. Le tout est subjugué par une bande-son orchestrale absolument inouïe, qui renforce davantage le côté dantesque des affrontements

Si vous voulez rire un bon coup, il y a pas mal de vidéos sur YouTube de joueurs qui s’énervent à force d’enchainer les échecs. Attention, déluge de fuck et d’insultes en perspective.

Mais plus qu’un excellent jeu, Dark Souls c’est surtout un univers incroyable, un porte-étendard de la Dark Fantasy, non seulement par son esthétique mais surtout grâce à sa narration subtile, voir ambiguë, et son ambiance. L’histoire des Souls pousse à la réflexion, et semble fasciner, il y a beaucoup de débats sur internet et d’interprétations différentes, des espèces de Dark Souls Theory quant au rôle que tient le joueur et l’impact de ses actions tout au long du jeu. Sommes-nous réellement le gentil de l’histoire ?  Les monstres sont-ils réellement les plus monstrueux ?  Le Bien a-t-il besoin du Mal pour exister et inversement ?

Le background est profond, l’univers fourmille de détails, et il n’est pas rare en creusant un peu, de découvrir des histoires dans l’histoire. Des vidéos valent mieux qu’un long discours, appréciez donc les cinématiques d’introductions de Dark Souls, et Dark Souls III.

 

 

 

Bref je suis complétement fan, c’est absolument tout ce que j’aime et c’est vraiment une expérience vidéoludique formidable et inoubliable. J’ai une manette dans les mains depuis mes 5 ans (1995) et j’ai rarement ressenti autant de plaisir et de satisfaction sur un jeu, sauf peut être Dead Space premier du nom pour son ambiance incroyable. Quoi qu’il en soit, si vous avez soif de Dark Fantasy, de défis, ou d’un très bon jeu, n’hésitez pas, faites vous du mal et jouez à Dark Souls. Je vous laisse un petit aperçu de certain ennemis, décors et quelques screenshots.

 

 

 

J’espère que ce petit aperçu de l’univers Dark Souls vous a plu, je vous retrouve la semaine prochaine pour parler un peu de mes projets d’écriture, à bientôt et d’ici là, bonne lecture. 😉

PS : Comme je vous aime, voici trois morceaux de l’OST de Dark Souls III, Enjoy 😀

Dark Eater Midir, Dark Souls III OST

Dark Souls III Main Title OST

Dark Souls III Yhorm the Giant OST

 

 

 

 

 

 

 

Publicités

Chaos créatif sans limites auteur des Chroniques de Pangréa. Passionné de l'imaginaire sous toutes ses formes, vétéran du joystick et nerd à temps pleins, j'ai choisi l'écriture comme moyen d'expression.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :