Ce monde sera mon bac à sable, j’écraserai les châteaux des autres pour ériger les miens !

Sélène Hécate

 

Salut les Rêveurs !

Eh ouais, ça fait un bail que tonton Bazhell n’a pas donné de nouvelles ! Pardonnez-moi je passe beaucoup de temps à écrire sur Necromantis et sur la dernière partie de L’Émergence du Poison. Mais je ne reviens pas pou rien 🙂

Tout d’abord, j’ai craqué, ma collection Robert E. Howard va s’agrandir d’ici la fin du mois avec Le Seigneur de Samarcande, qui marque la seule et unique apparition de Sonya De Rogatino (alias Red Sonja), Les Ombres de Canaan, qui rassemble plusieurs récits très sombres et violents (lui il va être énorme je sens), et Le Guide Howard, écrit par Patrice Louinet, qui décortique les œuvres du papa de Conan, Kull, Solomon Kane et tant d’autres. De quoi faire quelques articles fort sympathiques !

Maintenant passons du coq à l’âne et parlons sérieusement, parlons de cartographie Fantasy. Que vous soyez auteur de fantasy, rôliste (et pourquoi pas MJ), ou tout simplement mordu d’imaginaire, peut être que l’idée de faire une carte de votre monde vous a déjà traversé l’esprit. Mais quand on est aussi nul que moi en dessin, cela parait difficilement réalisable.  A force de volonté et après avoir bouffé des heures de tutoriel en anglais (sinon c’est moins fun), je suis parvenu à pondre cette première ébauche en utilisant GIMP.

Anthera bassin Elysea final vieilli

Je ne vous cache pas que ça m’a pris pas mal de temps, et bien que j’en sois satisfait, j’ai moyennement envie de recommencer, du moins pas sur GIMP, Photoshop, ou Inkscape. Alors j’ai farfouillé pour trouver une alternative, et le Seigneur disait vrai : Qui cherche trouve !

Je suis tombé sur deux logiciels dédiés à la cartographie Fantasy, Inkarnate et Wonderdraft.

Commençons par Inkarnate, il propose  une version gratuite ce qui vous permettra de le tester, et si vous voulez débloquer plus de contenus il faudra payer un abonnement mensuel ou annuel, ce qui vous permettra d’utiliser vos cartes à des fins commerciales (en illustration de votre livre par exemple). Inkarnate est très complet, très simple d’utilisation et permet de pondre rapidement des cartes vraiment sympas, jetez donc un  œil à leur page d’accueil : https://inkarnate.com/

Par contre Inkarnate dispose d’une style particulier qui le rend identifiable immédiatement, les cartes faites avec Inkarnate se reconnaissent facilement, trop d’ailleurs. Ce n’est pas forcément un mauvais point mais si vous voulez absolument vous démarquer avec votre carte, ce sera difficile pour le coup.

Passons maintenant à mon coup de cœur, puisque je l’ai acheté ce matin, Wonderdraft ! Contrairement à son collègue, Wonderdraft fonctionne à l’achat unique (30 dollars), c’est déjà un plus,  et il dispose davantage d’options de personnalisation ce qui permet de faire des cartes avec des styles totalement différents. Je suis encore en phase d’expérimentation mais je dois dire qu’il m’a totalement séduit, j’en suis fan. La prise en main est simple, pas la peine de se prendre la tête avec les lignes de côtes ni les reliefs, des onglets gèrent tout ça en deux clics, il y a aussi des outils fabuleux pour les tracés des rivières, fleuves, et lacs, idem pour les tracés des routes, chemins, voies de navigation, sans compter les nombreux symboles pour customiser la carte. Bref un vrai bijou qu’il me tarde de maitriser sur le bout  des doigts. Il y a une petite vidéo très sympa sur la page d’accueil de Wonderdraft qui vous montrera quelques possibilités et fonctionnalités. Attention cependant, le logiciel est entièrement en anglais, je préfère prévenir.

Site Wonderdraft : https://www.wonderdraft.net/

J’espère pouvoir vous présenter quelques créations rapidement, pour l’heure je repars sur l’écriture de Necromantis, à bientôt et d’ici là, bonne lecture 😉

Publicités

Chaos créatif sans limites auteur des Chroniques de Pangréa. Passionné de l'imaginaire sous toutes ses formes, vétéran du joystick et nerd à temps pleins, j'ai choisi l'écriture comme moyen d'expression.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :